Pièces de camion : la vente en ligne lancée par le Covid

Publié dans Actualités

Pièces de camion : la vente en ligne lancée par le Covid

Le Covid-19 a chamboulé le monde. Presque toutes les activités se font aujourd’hui à distance afin d’éviter la propagation du virus. La vente en ligne est plus que jamais plébiscitée. Tous les secteurs y ont recours, même la vente de pièces pour les poids lourds.

 

Vente en ligne : un concept au secours des consommateurs

Une fois de plus, le confinement l’a prouvé : la vente en ligne facilite la vie des consommateurs bien que durant cette période, les livraisons aient été complexes. Des acheteurs qui n’étaient pas adeptes de l’achat sur le Web se sont trouvés dans l’obligation de commander et ont donc tissé des liens de confiance avec certaines plateformes. Celles-ci vont aussi rester pérennes dans l’avenir.

Le commerce en ligne contribue au succès du concept de confinement. Cela a alors participé activement à la réduction de la propagation du virus et de l’exposition aux différents risques sanitaires.

En effet, des millions de Français effectuent leurs achats tout en restant chez eux, que ce soit pour leur nourriture, leurs loisirs, etc. Beaucoup de personnes ont même recours à un site d’ecommerce de pieces poids lourds ou de voitures légères pour dépanner leurs véhicules en cette période de crise.

Covid et confinement : une incertitude pour la filière automobile

Bien que le gouvernement veuille que les usines demeurent ouvertes durant le confinement, il faudrait tout de même que les points de vente aient la possibilité de vendre leurs produits. A ce stade de la situation, tout cela n’est pas encore certain.

La liste fournie par les autorités regroupe les points de vente essentiels et autorisés à ouvrir leurs portes. Les professionnels de la réparation et de la maintenance de véhicules, de poids lourds, d’engins et de matériels agricoles.

À la suite du premier confinement du mois de mars 2020, le secteur de l’automobile a appris des erreurs et les choses s’organisent, de manière plus rapide. De ce fait, distributeurs comme garagistes se ruent à s’adapter au mieux afin de réagir et d’affronter ensemble cette pandémie.

L’ouverture des distributeurs est-elle envisageable durant le confinement ?

Selon le décret 2020-1310 du 29 octobre dernier, il a été indiqué que les magasins de vente qui se trouvent dans la catégorie M du règlement sécurité incendie n’ont pas la possibilité de recevoir du monde. Seuls les retraits et les livraisons sont autorisés. De ce fait, les propriétaires de poids lourds devraient pouvoir se fournir en pièces en commandant, soit par téléphone, soit via le Web.

D’une manière générale, les distributeurs ont d’innombrables mois de stock à leur disposition. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils ont la possibilité d’assurer les livraisons durant le confinement. Aucun souci d’approvisionnement ne devrait se produire étant donné que les problèmes de production de pièces sur le territoire chinois ont été réglés.