Quelles premières démarches administratives suivre en tant que jeune conducteur ?

Publié sur Avr 29, 2021 dans Actualités

Quelles premières démarches administratives suivre en tant que jeune conducteur ?

Vous venez d’obtenir votre permis ?  Vous êtes désormais considéré comme jeune conducteur ! Ce titre s’accompagne d’un ensemble de responsabilités et de devoir. Demande de permis, assurance auto jeune conducteur… Pour vous aider dans cette nouvelle aventure, voici quelques conseils à propos des différentes démarches à faire. Vous trouverez également des informations le site Assuronline.

Faire une demande de permis après l’examen

Toute personne qui obtient son permis doit faire une demande en ligne de permis de conduire à la suite de l’examen. L’Etat a d’ailleurs mis en place un téléservice pour vous permettre de le faire en ligne sur ce site. Pour cela, vous devez simplement :

  • Remplir le formulaire,
  • Transmettre une photo-signature numérisée,
  • Fournir les pièces justificatives demandées (pièce d’identité, justificatif de domicile).

Vous pourrez alors suivre l’avancement de la procédure dans votre espace personnel en ligne et recevrez chez vous, votre permis probatoire.

L’assurance auto jeune conducteur : un impératif

Lorsque vous obtenez votre permis de conduire, vous êtes considéré comme jeune permis ou jeune conducteur. Cela veut dire que pendant une durée de trois ans, vous devrez respecter des règles spécifiques sur la route et n’aurez à votre compteur que la moitié des points sur votre permis, soit six, la première année. Cette durée est réduite à deux ans si vous avez fait de la conduite accompagnée. Quoi qu’il en soit, dès lors que vous conduirez une voiture, vous devrez souscrire une assurance auto jeune conducteur.

L’assurance auto est obligatoire

L’assurance auto est une obligation en France. Vous ne pouvez pas conduire sur la voie publique sans avoir souscrit un contrat d’assurance. En tant que jeune permis, vous devez souscrire une assurance auto jeune conducteur, spécifique à votre statut. Si vous ne le faites pas, vous vous mettrez en situation de défaut d’assurance. Vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 3750€ et la suspension voir l’annulation de votre permis.

Que couvre une assurance auto jeune conducteur ?

Une assurance auto jeune conducteur vous permet d’opter pour un certain nombre de garanties. En fonction de la formule que vous choisissez, vous pouvez :

  • Protéger les tiers,
  • Vous protéger vous,
  • Protéger votre véhicule.

L’idée est de vous permettre d’être protégé en cas d’accident et surtout de bénéficier d’une indemnisation pour réparer les dommages que vous causez à des tiers, à vous-même ou à votre véhicule. En matière d’assurance auto, on trouve souvent trois niveaux de garanties différents :

  • L’assurance au tiers : la protection minimale obligatoire,
  • L’assurance Tiers / Vol / Incendie : une couverture intermédiaire,
  • L’assurance tous risques : la plus complète.

Combien ça coûte ?

Les tarifs d’assurance auto jeune conducteur sont variables et dépendent de plusieurs critères comme la formule choisie, l’assureur, les options éventuellement ajoutées au contrat… Les tarifs proposés sur le marché peuvent aller d’une cinquantaine d’euros par mois du côté de chez assuronline, jusqu’à plus du double pour d’autres spécialistes.

Quel assureur choisir ?

Le choix de l’assureur doit se faire sur plusieurs critères. Tout d’abord, il est important de vous tourner vers un professionnel qui propose des offres qui peuvent s’adapter à votre situation. Misez donc sur des formules qui peuvent se moduler, avec différents niveaux de protections, des options possibles…

Ensuite, pensez à votre gestion quotidienne d’assurance auto jeune conducteur. Préférez une entreprise qui intègre pleinement les outils web avec par exemple une interface en ligne et/ou une application mobile, pour gérer facilement vos sinistres et vos dossiers en cours.

De ce côté, assuronline peut également être une bonne solution.

Que faire lorsque vous n’êtes plus jeune conducteur ?

À l’issue de votre période probatoire, vous passez de jeunes permis à conducteur classique. Vous obtenez donc le maximum de points sur votre permis, soit 12 si vous n’en avez pas perdu entre-temps. En outre, vous devez changer votre contrat d’assurance auto jeune conducteur, pour une assurance auto classique.