Publié sur Nov 19, 2021 dans Entretien et réparation

Quelles sont les étapes pour se procurer de bonnes plaquettes de frein ?

Le contrôle et le remplacement périodique des plaquettes de frein font sans aucun doute partie des opérations de maintenance automobile les plus importantes. En effet, ce sont des pièces du véhicule sujettes à l’usure. Lorsqu’elles sont trop usées, elles ne garantissent plus la bonne efficacité du système de freinage. Ainsi, un système de freinage défectueux peut considérablement remettre en cause la sécurité du conducteur et celle des passagers. Nous vous présentons dans cet article les étapes à suivre pour se procurer de bonnes plaquettes de frein.

Reconnaître les plaquettes de frein usées, un préalable

Les plaquettes de frein sont indispensables pour une voiture, en occurrence sur le plan de la sécurité. Suivant la force de la pression appliquée sur la pédale, cette dernière exerce également une pression sur les disques de freins. Ce mécanisme permet de ralentir ou d’immobiliser une voiture.

En général, un bruit anormal au freinage est le premier signe que les plaquettes de frein sont usées. De plus, une garniture de plaquettes avec une épaisseur inférieure à 4 mm prouve qu’il faut la remplacer. Cependant, il est très important de procéder à une inspection régulière des plaquettes de frein. Cela permet de remarquer à temps les traces d’usures et d’anticiper le renouvellement des plaquettes. Une plaquette comportant des traces d’usures à la fois à l’intérieur et à l’extérieur doit nécessairement être remplacée. Par ailleurs, opter pour des plaquettes de frein ayant des indicateurs d’usure est plus recommandé. En effet, des capteurs spécifiques permettent de déterminer le seuil d’usure au-delà duquel il faut remplacer les plaquettes de frein.

Identifier les différentes catégories des plaquettes de frein

Connaître les différentes catégories de plaquettes de frein est un atout indéniable pour un bon choix. Il existe plusieurs types de plaquettes en fonction de leur matériau de constitution :

  • Les plaquettes en céramique

Ces types de plaquettes de frein sont constituées de métaux non-ferreux, de fibre de céramique et de caoutchouc de synthèse.

  • Les plaquettes organiques

Celles-ci sont réalisées à partir du carbone, du verre, du kevlar et de 15 % de métal au plus.

  • Les plaquettes en semi-métal

Les plaquettes en semi-métal sont constituées d’au moins 65 % de métal en plus de matériaux non organiques mélangés au graphite.

  • Les plaquettes à faible teneur en métal

Elles sont constituées de matériaux organiques et de 30 % de métal au maximum. Pour vous procurer des pièces automobiles, testées et contrôlées, visitez le site https://careconord-pieces-occasion.fr.

Analysez minutieusement les propriétés physiques des différents modèles

Le choix des plaquettes de frein doit également se faire en tenant compte des propriétés physiques des différents modèles. Des plaquettes capables de résister à des températures comprises entre 300 et 350 °C sont parfaites pour des vitesses peu élevées. En outre, une plaquette avec un coefficient de friction de 0,25 à 0,35 suffit pour arrêter le véhicule lors d’une conduite modérée. La durée de vie, quant à elle, dépend des composantes de la plaquette de frein.

Comment différencier une pièce originale d’une contrefaçon ?

Lors du choix des plaquettes de frein, il ne faut pas seulement tenir compte de la réputation de la marque, mais aussi des caractéristiques techniques adaptées aux conditions d’utilisation du véhicule. Ce n’est qu’en prêtant attention à tous ces détails qu’on arrive à choisir des pièces fiables et durables.