Reprogrammation moteur : les tolérances constructeur sont-elles respectées ?

Publié sur Juin 2, 2021 dans Démarches

Reprogrammation moteur : les tolérances constructeur sont-elles respectées ?

La reprogrammation moteur est une opération consistant à augmenter la capacité d’accélération d’un véhicule. Ainsi, au cas où les performances de votre voiture ne vous conviennent pas, vous pouvez faire appel à un professionnel pour réaliser quelques améliorations. Cependant, les tolérances constructeur sont-elles respectées durant l’opération ?

En quoi consiste la reprogrammation moteur ?

Les voitures avec un moteur à injection dissimulent pour la plupart des boîtiers électroniques (Engine Control Unit). Le boîtier électronique est le constituant de la voiture qui renferme le programme favorisant le fonctionnement du moteur. Il tient grâce à une série de paramètres. En outre, le boîtier électronique commande les injecteurs en fonction de la configuration de son programme.

La reprogrammation moteur vise justement à optimiser ce programme afin d’améliorer la performance de votre véhicule. L’opération consiste en effet à changer les paramétrages de base du boîtier électronique dans le but de modifier l’allumage et la courbe de carburant injectée. Le paramétrage doit cependant se faire en fonction des limites initialement définies par les paramètres constructeur.

reprogrammation moteur, tolérances constructeur

La reprogrammation moteur : conforme aux limites constructeur ou pas ?

Exposée ainsi, la reprogrammation moteur semble facile à réaliser. Néanmoins, l’opération présente des risques lorsque les tolérances constructeur ne sont pas respectées. Le risque zéro n’existe pas. Pour réussir l’opération, il est primordial de détenir des connaissances en moteurs à injection et en informatique. Le risque majeur auquel vous vous exposez est de confier l’opération à un tiers incompétent. Cela peut entraîner de nombreux inconvénients, notamment une surconsommation incontrôlable en carburant et une panne définitive du moteur.

Vous pouvez éviter ce genre de problème en faisant reprogrammer votre moteur dès le début par des experts en reprogrammation de moteur. Faites donc un tour sur Motortech-performance-reims.fr pour faire améliorer la performance de votre voiture. Vous pourrez toujours retourner aux paramètres d’origine si vous le souhaitez.

Que dit la loi ?

La reprogrammation moteur est-elle légale ? La réglementation n’est pas précise sur ce sujet. La reprogrammation moteur n’est pas interdite, mais l’opération est loin d’être approuvée par les autorités, et encore moins des constructeurs. Les démarches pour l’opération sont particulièrement fastidieuses.

Puisque l’objectif est de modifier la puissance de votre voiture, vous avez obligation de mettre à jour votre carte grise comme le recommande l’article R322-8 du Code de la route. Le processus est long. Alors, rassemblez sans plus tarder les documents nécessaires pour l’établissement de votre carte grise. Toutefois, il est possible que l’autorisation du constructeur soit également requise dans le dossier à fournir.

Vos démarches pour l’obtention de la carte grise seront bloquées au cas où le constructeur n’autorise pas la reprogrammation moteur. Dans cette éventualité, vous feriez mieux de renoncer à votre projet, car vous serez passible d’une amende de 750 €. Une reprogrammation moteur est considérée comme réussie lorsque l’opération est réalisée selon les tolérances constructeur. Lorsque celles-ci sont bafouées, des dommages peuvent survenir. C’est pour cela qu’il est important de confier le travail à un professionnel.